Médias sociaux: psychologie et publicité

S’il est évident que l’arrivée d’Internet dans le monde des communications a fortement influencé les liens sociaux entre les individus, peut-on parler d’une véritable révolution sociale? Ou bien n’est-ce qu’une accentuation et une accélération des relations interpersonnelles? En effet, les comportements manifestés sur les médias sociaux, même s’ils semblent a priori nouveaux et singuliers, peuvent aussi être compris comme de simples extensions des liens sociaux ayant toujours existés. Le désir de projeter une image de soi tel qu’on se perçoit est fondamental chez l’humain, et c’est cette particularité psychologique qui est tout simplement exploitée par des sites permettant de créer et de regarder des pages personnelles. Bien que les proportions atteintes par ce besoin soient parfois démesurées, les médias sociaux ne font qu’accentuer ce phénomène, ils ne le créent pas. Même chose pour la notion d’«amis» virtuels : les internautes se classent les uns les autres dans des catégories bien précises (ami/non-ami, famille/amis proches/connaissances, etc.) qui semblent dénaturer la notion même d’amitié. Encore une fois, nous le faisons tous naturellement dans notre vie «réelle», seulement de manière moins directe car on ne tient pas des listes rigoureuses des personnes que l’on connaît. Bref, le web ne crée pas de nouvelles formes de liens sociaux, il ne fait que développer d’une manière jamais vue auparavant ceux en place.

Par contre, pour les entreprises assez éveillées pour pouvoir les utiliser efficacement, les médias sociaux constituent de véritables armes de commercialisation massive. Les données personnelles que les internautes publient dans un but social (sur Facebook par exemple) peuvent être détournées facilement par les entreprises qui s’en serviront pour élaborer des stratégies de marketing redoutables. Un véritable miracle pour les publicitaires qui devaient autrefois cerner le marché avec des sondages et des études qui demandaient davantage de temps et d’argent, tout en étant nettement moins efficace. Ainsi, malgré leur appellation, les médias sociaux jouent un double rôle, à la fois social, mais aussi économique.

%d blogueurs aiment ce contenu :